• Tayssa Waldron

#9 Votre “futur-vous”, sabotera vos résolutions



🧠 Déclic de la semaine

Bonne année ! 🍾 Je vous souhaites mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année !☘️

Et la fin de la procrastination financière !🤑


Mais avant,

Tradition oblige, nous sommes nombreux·se à explorer de nouvelles habitudes, routines et passe-temps dans lesquels investir notre temps et nos efforts en 2022. Qu’il s’agisse de manger plus sainement, d’apprendre une nouvelle langue, ou encore de gagner plus d’argent. Les objectifs ne manquent pas pour rendre notre » futur-nous » la meilleure version possible. Pour ce faire, on n’y va pas à l’aveugle, on planifie.

Alors on se procure ce beau cahier (avouez ! votre beau cahier commence toujours par vos objectifs de vie), on réfléchit, on écrit, on surligne, petit sourire en coin, nous jurons que cette année est la nôtre : Bye Bye Drama ! 💅


Mais lentement, nous glissons dans « aujourd’hui ce n’est pas le bon jour, mais demain, c’est bon ». Après tout, demain semble toujours un bon moment pour faire les choses. Nous donnons la priorité à notre humeur actuelle plutôt qu’aux conséquences de notre inaction pour le « futur-nous ».

En réalité, le « présent-nous » n’a rien à faire dufutur-nous”. Une étude light of Hershfield’s study montre que lorsque nous pensons à notre nous du futur notre activité cérébrale est la même que si nous pensons à Beyoncé (ok on l’a connait, mais voilà! Flemme !). Plus simplement, il y a une distance, nous considérons le « futur-nous » comme une personne étrangere.


De plus, nous réduisons notre « futur-nous » à un simple produit de notre imagination, ce qui nous empêche de considérer sérieusement notre avenir comme faisant partie de notre trajectoire de vie. Tout ce que nous faisons pour notre « futur-nous » nous donne l’impression de gaspiller nos ressources pour une personne étrangère, alors pourquoi ne pas utiliser ces ressources pour nous faire plaisir dès maintenant ?


Sans oublier que notre cerveau est conçu pour mettre notre présent au centre de ces attentions. On connaît cette petite phrase : « je ne partirai pas avec mon argent dans ma tombe, YOLO ! (Burn money burn !💸 »


Il existe un terme scientifique pour illustrer ce comportement : le biais de l’instant présent

Ce biais cognitif décrit la tendance que nous avons à opter pour une récompense plus petite et immédiate plutôt que d’attendre une récompense plus importante dans le futur.


Mais alors, comment contourner le biais de l’instant présent ?

Nous savons que le biais de l’instant présent créé une distance entre le « présent-nous » et le « futur-nous ». Il faut réduire l’écart et faire en sorte que notre cerveau pense au « futur-nous » comme une extension de qui nous sommes aujourd’hui.

Pour ça :

  • Remplacez « Je veux être X » par « Je suis X »

Incarnez-le « Je suis X », cela brouillera la frontière entre le présent et le futur. Vous adoptez le futur vous dans le présent. En plus, vous ferez des choix en accord avec cette nouvelle identité pour développer sa continuité.

  • Rendez votre futur proche

Acheter une maison dans X années, prendre sa retraite dans X années tout cela semble si loin que le « présent-nous » a l’excuse parfaite pour dire « Oh ! j’ai le temps ». Une étude menée par des chercheurs de l’université du Michigan et de l’université de Californie du Sud, a révélé que lorsque les gens pensent à des événements futurs en termes de jours plutôt que d’années, ils ont l’impression que ces événements se produisent plus tôt. Alors, établissez des échéances en termes de jours. Par exemple, votre retraite est dans 30 ans alors dites-vous à la place qu’elle est dans 10 950 jours c’est plus facile pour établir sa stratégie.

  • Utilisez à votre avantage l’amour pour la gratification instantanée.

On ne va quand même pas se priver de nos petites gratifications. Attendre de tirer des bénéfices à long terme peut être frustrant. Alors créez, vos rituels, vos récompenses dans votre processus financier. Par exemple, vous pouvez coupler une tâche financière désagréable avec quelque chose que vous appréciez - aller dans votre restaurant préféré, écouter votre musique préférée ou faire votre activité préférée (attention, mais avant on fait la tâche pénible !).

Nous et l’argent, c’est bien plus qu’une histoire d’éducation, mais sans aucun doute un sujet émotionnel. Nous ne ferons jamais les « bonnes choses » 100 % du temps, ce n’est pas l’objectif d’ailleurs. Mais comprendre notre psychologie financière, nous aideras à combler le fossé entre nos intentions et nos actions.


📝 L'exercice de la semaine

On va écrire une lettre à son « futur-nous ». Vous ne vous sentez pas l’âme d’un·e écrivain·e ? Ne vous inquiétez pas. Vous n’êtes pas obligé de rédiger un essai.

Que vous choisissiez d’élaborer ou de noter des points, cela n’a pas d’importance.

Bien entendu, plus votre contribution sera détaillée, plus il sera agréable de la lire par la suite. L’important, c’est que vous le fassiez. Je vous promets que c’est amusant et ça vous prendra maximum 30 min. ☺️


Voyez ça comme un investissement que vous faites aujourd’hui dont vous allez récupérer les dividendes dans le futur.

  • Commencez votre lettre comme vous avez envie de le faire, mais vous pouvez simplement commencez par « Chers (prénom) du futur,

  • Racontez-lui tout ce que vous avez décidé de faire, de vivre, d’apprendre, etc. N’oubliez pas de l’écrire au présent et d’incarner vos objectifs.

  • En deuxième partie de votre lettre, posez-lui des questions :

sur son humeur et situation actuelles

ses aspirations pour l’année prochaine qu’iel souhaite réaliser (arrêter de faire, commencer à faire, continuer à faire)

etc. (c’est entre vous, il n'y a pas de jugement !)

  • Une fois la lettre rédigée, c'est le moment de vous l’envoyer, mais dans le futur. Pour ce faire, il vous faudra choisir une date de réception (dans 1 an, dans 5 ans, etc.) et programmer un envoi automatique de votre lettre par e-mail à cette date. (Vous aurez la possibilité de le faire peut importante l’outil que vous utilisez, il suffit de taper sur votre moteur de recherche comment programmer l’envoi automatique d’un mail avec XX).

  • Patientez de recevoir votre lettre en attendant, n’oubliez pas d’incarner votre futur-vous.

 

💊 Le petit boost

La prochaine fois que vous vous surprendrez à tergiverser sur un objectif particulier ou à prendre une décision aux conséquences lointaines, prenez un moment pour entrer en contact avec votre “futur-vous”.

 

🍭 Mon petit déclic à emporter

Avez-vous déjà imaginé représenter votre vie en petit fragment ? Non ?!

C’est parfait, le déclic à emporter aujourd’hui va vous provoquer un déclic visuel, vous n’allez plus voir votre vie de la même façon.

Je vous laisse découvrir, votre vie en semaine.

 

Vous avez peur de rater la session de Déclic'Gym 💪 ? Pas de panique, vous pouvez la recevoir directement par mail !