top of page
  • Photo du rédacteurTayssa Waldron

Parlons de la honte !


Avez-vous déjà eu honte d’une situation ?

J’imagine que oui, comment avez-vous réagi ?


Vous devez certainement être encore un peu gênées de la situation, ou vous ne voulez certainement pas y penser.


Je comprends !


La honte est une émotion complexe, on peut dire que c’est lorsque nous avons une sensation douloureuse de ne pas être à la hauteur ou d’être imparfaites. Elle ressemble beaucoup à la culpabilité. La différence est que la culpabilité se manifeste quand nous nous en voulons d’avoir fait (ou non) quelque chose. La honte, quant à elle, se produit quand nous nous sentons mal dans notre peau en tant que personnes.

Et quand le sujet est l’argent, la honte est souvent présente.


Chaque mois, j’organise une rencontre autour d’une émotion. L’automne est la saison de la chasse aux fantômes, alors pour la première Rencontre'Émotions le thème était : la honte. Nous avons décortiqué comment la honte affecte notre relation avec l’argent et comment sortir du cycle de la honte. Voici un aperçu des échanges que nous avons eu autour de la honte et l’argent.


Première partie : On décortique

L’argent est un outil que l’on utilise pour juger les autres, mais aussi soi-même. On peut avoir honte de sa situation financière, d’une simple décision, d’une mauvaise question, etc. La honte de façon générale prend forme d’abord dans une dimension sociale. C’est difficile d’éprouver de la honte seule, face à soi-même. C’est un sentiment qui est toujours vécu « devant » les autres et « par rapport » à leur/notre jugement. Ensuite, elle a une dimension individuelle, nous internalisons ce sentiment, généralement on se replie sur nous-mêmes et l’on sort la carte de l’évitement ou du ruminement.


Nous vivons dans une société où l’injonction de la perfection financière (dis-moi la valeur de ton capital et je te dirais qui tu es) nous plonge dans la spirale de la honte financière très facilement.

Un article du Journal of Organisational Behaviour and Human Decision Processes décrit comment la honte financière peut nous amener à éviter les sujets d’argent, créant ainsi un cercle vicieux qui accroît nos difficultés financières.

Le caractère vicieux de cette spirale vient du fait que si nos ressources sont déjà limitées, le fait d’éviter les informations pertinentes ou de solliciter de l’aide augmente la pénibilité de la situation et renforce le sentiment de honte puis les difficultés financières, lesquelles intensifient la honte. Et ainsi de suite.


Elle peut toucher tout le monde, il y aura toujours des personnes plus riches et plus douées que nous. C’est utile de savoir à quoi s’attendre et comment rompre le cycle une fois qu’il a commencé. Et surtout ne pas craindre de faire preuve de transparence, nous pouvons toujours trouver une solution.


Deuxième partie : On solutionne

En deuxième partie de la rencontre, nous avons imaginé un processus pour sortir du cycle de la honte si nous vivons une situation financière délicate. Voici comment briser le cycle de la honte financière en 5 étapes :


1. Poser la situation émotionnellement et financièrement

Peu importe la situation financière ou l’objectif que l’on veut atteindre, c’est important de prendre le temps d’analyser la situation du point de vue émotionnel et financier.


2. Distribuer la responsabilité de la situation

Nous ne sommes pas entièrement responsables de notre situation. Nous devons prendre la responsabilité des choses qui sont dans notre zone de contrôle et nous détacher des choses qui sont hors de notre zone de contrôle.


3. Résoudre un problème à la fois.

Une fois que nous avons défini ce qui est dans notre zone de contrôle, nous devons définir le problème à régler en priorité, celui qui nous rend anxieuses. Que dois-je résoudre en priorité ?


4. Trouver les ressources pour sortir de cette situation

Quand nous sommes dans un cycle de honte financière, ce n’est pas toujours évident de solliciter de l’aide. Nous pouvons solliciter l’aide d’une personne proche ou éloignée, mais aussi de simples outils pour poser la première petite action.


5. Passer à l’action

La honte a tendance à nous isoler, à réduire notre intérêt de gérer nos finances. Faire une petite action brisera sans aucun doute le cycle de la honte. Être en mode solution-action sera toujours le meilleur allié pour créer une relation plus saine avec l’argent.


🎧​ Audio de la rencontre



💥 Prochaine Rencontre’Emotions

La prochaine rencontre se tiendra le 13 novembre, voici le lien pour vous inscrire : https://club.declicdufric.com/events/841644







Comments


bottom of page