top of page
  • Photo du rédacteurTayssa Waldron

#8 Les objectifs financiers, c'est Has been



🧠 Déclic de la semaine

Bonjour le bureau des reproches, je souhaite signaler les dérives de la philosophie des objectifs. 🤠

Reproche #1 : Les objectifs conditionnent notre bonheur.

La supposition implicite derrière tout objectif est « qu’une fois que j’aurai atteint mon objectif, alors je serai heureu·x·se. » Le problème avec une mentalité axée sur les objectifs : nous poussons continuellement le bonheur jusqu’à la prochaine étape.


Reproche #2 : les objectifs sont des yo-yo.

L’atteinte d’un objectif n’est qu’un changement momentané. Nous sommes nombreu·x·se une fois qu’on a franchi la ligne d’arrivée, on cesse de s’entraîner. C’est donc très facile de revenir à ses mauvaises habitudes.


Il n’y a pas un domaine de notre vie qui échappe à la philosophie des objectifs. Dès l’enfance, on nous conditionne à penser en « jalon » pour nous encourager. De la définition de sa carrière à nos relations amoureuses, on définit des objectifs. D'ailleurs, il est facile de s’asseoir et de penser à ce que nous pourrions faire ou à ce que nous aimerions faire. Mais qu’ils soient grands, petits, ambitieux, atteignables ou réalistes, c’est la misère de maintenir ses objectifs.😬


Le problème se cache dans les compromis qui les accompagnent. On veut tou·s·tes être champion·ne, mais sommes-nous prêt·e à nous entraîner comme un·e athlète ?


Mais pas de panique, j’ai toujours des astuces pour rendre ça plus fun.


Je vous propose de changer notre regard sur les objectifs. Et si on les considérait comme une boussole plutôt qu’à une destination ? Considérer les objectifs comme une direction vous offrira suffisamment de flexibilité pour tester et découvrir des choses. Au final, c’est l’engagement de faire le voyage qui compte donc ne vous enfermez pas dans une seule direction.


Et pour ce faire, la meilleure façon est de construire un système autour de votre objectif. Laissez-moi vous donner un exemple. 🏀Imaginez que vous êtes un·e entraîneur·e d’une équipe de basket, votre objectif est de gagner le championnat régional.

Votre système sera que l’équipe s’entraînera 4 jours par semaine et que vous ajouterez de nouvelles techniques d’entraînement.

Finalement, vous ne gagnez pas le championnat (un peu de Drama ! 😭). C’est un échec, car vous n’avez pas atteint votre objectif ? Vous devez revoir votre objectif ? Non certainement pas, l’objectif est juste une boussole et pas un résultat. Avec la mise en place d'un système, on peut constater l’amélioration de l’équipe. On pourrait se dire qu’il y a une meilleure cohésion d’équipe, une meilleure préparation physique. On a testé de nouvelles approches, mais des renforcements sur la technique et le mental sont à considérer pour la prochaine saison.


C’est ça la magie de construire un système autour de son objectif, c’est un processus en continue et adios l’effet yo-yo. En fin de compte, c’est l’engagement envers le processus qui déterminera nos progrès. En plus, il y a toujours un petit quelque chose à célébrer. 🥳


📝 L'exercice de la semaine

Comment définir son système ?

  • Éliminez la concurrence entre vos objectifs financiers

La compétition entre objectifs est un phénomène connu en psychologie. C’est l’un des principaux obstacles à la réalisation de vos objectifs. Chaque fois que vous poursuivez un nouvel objectif, vous devez retirer votre attention et votre énergie de vos autres objectifs. Rappelez vous que l’objectif est une boussole et pas une fin en soi donc choisissez une direction soit UN objectif financier.

J’aime bien la citation suivante : « Vous n’avez pas besoin de plus de temps, vous devez juste te décider. » — Seth Godin. On pourrait la transformer en « Vous n’avez pas besoin d’objectif parfait, vous avez juste besoin de choisir un ». (Petit coup de pouce pour pratiquer l’art de l’élimination)

  • Définissez les petites habitudes à mettre en place

Pour démarrer un processus, il faut qu’il soit facile et fun pour nous motiver à garder le rythme. Pour ce faire, je mets en place des habitudes qui me prennent 5 min et une fois que ça devient automatique, je peux complexifier l’habitude.

Par exemple, votre objectif est d’épargner 10 % de votre salaire chaque mois. Si l’étape est intimidante, commencez par comprendre comment circule votre argent. L’habitude de 5 min serait de noter combien d’argent, vous avez reçu et dépensé chaque jour et notez à côté votre état émotionnel.

Je vois plusieurs avantages sur le long terme :

  1. S’occuper de ses finances peut être une étape riche émotionnellement donc ça vous permet de rentrer dans le sujet avec simplicité et avec beaucoup de curiosité.

  2. Ça vous évitera de supprimer hâtivement votre Bubble Tea🧋 que vous aimez tant (oui j’aime ça 🤤), c’est un craquage à coup sûr le mois prochain. Prendre conscience de sa relation avec l’argent sera toujours votre meilleur atout.

  3. Parce que c’est cool 😎, j’adore frimer et dire ah non désolée je ne peux pas, j’ai « Money love »

  • Fixez-vous des limites pour les objectifs chiffrés

Les objectifs financiers s’accompagnent souvent d’un chiffre « je veux épargner X. »

Définissez à la place, je veux épargner minimum X et maximum Y. J’entends des voix crier « Oh sacrilège, définir un maximum, c’est du n’importe quoi ». Mon objectif est de vous accompagner à construire une relation saine avec l’argent. Définir un minimum et un maximum vous permettra de rester dans la zone de progression constante. Le minimum vous aide à dépasser la procrastination et le maximum vous empêche le burn-out financier.

  • Tombez amoureus·e de votre système

Implémenter un système autour de votre objectif, c’est s’autoriser à tester des choses, à apprendre et à s’améliorer. Il n’y a pas de limites, on parle d’argent ici, mais il n’est pas obligé d’être au centre de votre système. Mais le plus important, il permet la transmission. Je profite pour vous rappeler l’importance de parler d’argent autour de vous. Partager son système est une belle façon de parler d’argent. 😊

 

💊 Le petit boost

Aujourd’hui, j’ai une citation pour vous : « Le but de fixer des objectifs est de gagner la partie. Le but de construire des systèmes est de continuer à jouer le jeu. » - James Clear

 

🍭 Mon petit déclic à emporter

Cette boîte contient une petite surprise. Il peut s'agir d'une ressource, d'une vidéo, d'une découverte improbable, etc.


Tout est possible!


Il n'y a qu'une seule façon de le savoir...




 

Vous avez peur de rater la session de Déclic'Gym 💪 ? Pas de panique, vous pouvez la recevoir directement par mail !







Comments


bottom of page