• Tayssa Waldron

#5 Pourquoi la littératie financière ne suffit pas ?



🧠 Déclic de la semaine

C’est novembre ! Le mois de la littératie financière.

C’est le mois où tout le monde est déterminé à nous rendre des Homo œconomicus rationnels en d’autres termes des Badass de l’argent. 😁


Mais mon esprit rebelle est un peu en désaccord avec la littératie financière comme la carte magique de la réussite financière. 🙈


Les termes « littératie financière » et « éducation financière » sont souvent utilisés de manière interchangeable. Mais dans ce contexte, le choix du vocabulaire est important, la littératie implique qu’il existe des compétences finies qui, une fois acquises, nous permettent de prendre des décisions financières gagnantes. Tandis qu’être éduqué, signifie que le processus est infini à mesure que nous continuons à recevoir de nouvelles informations.


Par exemple, pour devenir une personne alphabétisée, il nous suffit d’acquérir des bases en lecture. Mais le processus d’éducation se poursuit avec l’enrichissement de notre vocabulaire, de notre système de pensée, de notre esprit critique, etc.

Alors, est-il vraiment nécessaire d’améliorer sa littératie financière pour prendre de bonnes décisions ?


Nah ! 👽


Nous sommes nombreu·x·ses à connaître la formule d’une bonne santé financière : « dépenser moins que ses revenus et investir », mais ça ne suffit pas ! Pas vrai ? 👀


Mais alors pourquoi ce n’est pas toujours évident de la mettre en pratique ? La réponse est simple : savoir quelque chose ne suffit pas pour se mettre en action surtout avec l’argent. Pour cause, notre environnement qui nous pousse à aimer et à avoir peur de l’argent. 🤯


En plus, dans un environnement, où le coût de vie augmente alors que les salaires stagnent ; où le monde financier se complexifie chaque jour alors que la crise de 2008 ne semble pas si lointaine. Il est urgent de prendre conscience et de changer sa relation avec l’argent.

Ce n’est que de l’argent !


La prochaine fois que vous êtes tenté·e·s de dire « ah, mais je ne m’y connais pas assez en finance pour faire X ». Rappelez-vous que ce n’est pas le plus important, mais bien votre comportement. L’éducation financière s’acquiert tout le long de sa vie.

Pourquoi aujourd’hui et pas demain ?


En deux arguments :

  • La littératie financière ne permet pas toujours de lutter contre le racisme systémique et les disparités structurelles. Par exemple, il faudrait 19 mois à une femme noire pour gagner ce qu’un homme blanc gagne en 12 mois (selon une recherche de l’Institute for Women’s Policy Research (IWPR) — Contexte étatsunien). Alors, qu’avons-nous à perdre à tenter de réduire cet écart ?

  • Le tabou de l’argent fait partie des causes qui nous empêchent de construire la relation souhaitée avec l’argent. Il n’y a pas mort d’homme de parler d’argent, n’est-ce pas ?

Alors, qu’est-ce qui vous empêche de changer votre comportement aujourd’hui ?



📝 L'exercice de la semaine


Psiit ! Pour les flémard·e·s qui ont sauté directement à cette section. 😅

L’exercice du jour est simple, vous devez vous souvenir qu’il ne faut pas attendre d’être éduqué financièrement pour passer à l’action.


C’est un apprentissage sur toute une vie !


Allez go !

 

💊 Le petit boost


Considérez les finances comme une langue étrangère qu’il faut apprendre un peu tous les jours et surtout pratiquez pour gagner en confiance.

Commencez par 1 source d’apprentissage (un livre, un blog, un podcast, etc.) et à partir de là creusez le sujet qui répond à un besoin que vous rencontrez aujourd’hui et puis mettez-vous en action.

Et n’oubliez pas de partager et d’embarquer vos proches !

 

🍭 Mon petit déclic à emporter


Finances personnelles pour tous par l’université McGill

Un super Mooc pour apprendre ou revoir les fondamentaux de la finance personnelle. En plus, c’est gratuit !

👉🏽 C’est par ici

 

Vous avez peur de rater la session de Déclic'Gym 💪 ? Pas de panique, vous pouvez la recevoir directementpar mail !